Validation du SVI AKIO avec OXE R11 d’Alcatel

L'essor du protocole SIP ces dernières années a fortement contribué au développement de l'écosystème des solutions d'accueil et de relation client notamment avec l'arrivée de nouveaux acteurs sur ce segment du marché des télécoms.


L'implémentation du protocole SIP dans ces diverses solutions va ainsi faciliter leur interopérabilité. Les fonctionnalités d'accueil téléphonique de type SVI ou ACD ne sont plus nécessairement co-localisées dans l'IPBX - ou dans une moindre mesure, ne sont plus exclusivement liées à un seul partenaire ou fournisseur... Plusieurs éditeurs tiers proposent des solutions variées, qu'il est donc possible de coupler avec l'IPBX de l'entreprise. 
Pour parler technique, il existe en effet deux approches d'intégration : une première, qui consiste à mettre en œuvre la solution en utilisant un profil de "poste SIP" et une seconde, qui exploite plutôt un profil de "passerelle SIP".
Cette tendance d'hétérogénéisation du système de téléphonie s'observe aussi bien dans les petites et les grandes entreprises.
Nous avons pour le compte d’un de nos clients testé et validé l'interopérabilité SIP entre la solution SVI d'AKIO (apport des fonctionnalités de mise en relation client, notamment avec une brique SVI) et la solution IPBX Alcatel-Lucent OXE (principalement pour les fonctionnalités avancées de téléphonie administrative).
Outre les problématiques d'interconnexion SIP purement protocolaires, nous avons également effectué des tests de charge, vérifié les fonctionnalités de partage de charge et de haute-disponibilité (avec des mécanismes de Fail-Over dynamique)...